Vie au Féminin Qc.
Bienvenue sur votre forum ! Smile Beaucoup de choses à aller voir et/ou à afficher. Vous pouvez échanger sur tous les sujets de la vie des Québécoises au Féminin. (Vie de couple, Retraite, cuisine, Décos, Lectures, couples, grossesse, infertilité, enfants etc..)

*ATTENTION* : Il faut être MEMBRE pour pouvoir poster des messages et bientôt même, de consulter les sous catégories !!!!

Prenez connaissance svp des Règlements du forum, c'est très important !

Merci d'être là et si vous désirez de l'aide, vous pouvez faire appel aux administratrices de ce forum. Au plaisir d'échanger avec vous ! Smile

Infertilité chez L'homme ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Infertilité chez L'homme ...

Message par MarieAnne le Ven 5 Fév - 22:47


L'infertilité chez l'homme, les raisons possibles:

Les causes "mécaniques"

Des testicules mal placés
Il arrive que les testicules ne descendent pas dans les bourses et restent à l'intérieur du corps. Or, il y fait trop chaud (37 °C) pour que la spermatogenèse (c'est-à-dire la production des spermatozoïdes par les testicules) ait lieu, puisque la température propice à cette opération ne doit pas excéder 33°C.

Un souci hormonal

Une insuffisance de testostérone, caractérisée par une faible pilosité ou une accumulation de graisse au niveau des cuisses, peut également diminuer la fertilité. Certains troubles hormonaux comme le diabète ou l'hypothyroïdie peuvent avoir un impact sur la chaîne hormonale. Des troubles chromosomiques, comme le syndrome de Klinefelter (caractérisé par la présence d'un chromosome X supplémentaire), entraînent également une diminution de la testostérone, et les testicules sous-développés ne fabriquent plus de spermatozoïdes.

Une atteinte de l'épididyme

Si les testicules fabriquent bien des spermatozoïdes, il arrive que la distribution se révèle parfois difficile. Certains hommes n'ont en effet pas de canaux déférents, là où passe le sperme. Une infection, comme les oreillons, peut aussi les endommager.

La varicocèle
Il s'agit d'une dilatation de la veine du cordon spermatique, entourant chaque testicule. Elle augmente la chaleur locale et altère la fabrication des spermatozoïdes, ce qui la rend responsable d'infertilité. Le traitement est chirurgical.

Des problèmes d'éjaculation
Il arrive que le système fonctionne mais que le sperme ne parvienne pas jusqu'à l'utérus. Cela peut être le cas lors d'éjaculation précoce, rétrograde, d'impuissance ou d'absence de rapports, ce qui n'est pas si rare.
Après une opération chirurgicale de la prostate, l'éjaculation change de trajectoire : elle n'est plus externe mais interne et se déverse dans la vessie. Le sperme est alors dilué dans les urines. Cela dit, les soucis de prostate touchent assez rarement les hommes jeunes.

Infertilité masculine : l’impact du mode de vie


Les mauvaises habitudes
Certains comportements altèrent le pouvoir fécondant du sperme. Ainsi, il arrive que les personnes anxieuses aient des troubles de la fertilité. Leur sperme est alors moins riche en spermatozoïdes. Le tabac, mais aussi l'alcool, peuvent également être responsables d'une baisse de la fertilité. Enfin, de nombreuses études européennes et américaines ont montré que les produits chimiques, omniprésents dans notre vie quotidienne, avaient également un impact sur la fertilité masculine.

La chaleur
Certains métiers exposent les hommes et leurs testicules à des températures trop importantes. C'est notamment le cas des métallurgistes, des boulangers… Prudence également pour ceux qui restent assis toute la journée (et dont les bourses sont ainsi maintenues au chaud).

Un choc occasionnel
Un coup au niveau des testicules peut temporairement altérer la spermatogenèse. Ce traumatisme empêche mécaniquement la production même des spermatozoïdes.

Un traitement

En cas de tumeur traitée par radiothérapie, il est vraisemblable que la spermatogenèse soit devenue impossible car les cellules précurseurs des spermatozoïdes ont été détruites. C'est comme si la source était tarie.



Courtoisie: PARENTS
Article publié le 21 juin 2007
avatar
MarieAnne
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 29/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://vieaufemininqc.grafbb.com

Revenir en haut Aller en bas

LA VARICOCÈLE ...

Message par MarieAnne le Ven 5 Fév - 22:52

La varicocèle est une dilatation variqueuse des veines (varices) du cordon spermatique (situées dans les bourses, au dessus et autour de chaque testicule).

Cette dilatation est la conséquence d'un mauvais fonctionnement de valves situées dans les veines. Le sang ne parvient plus à remonter le long des veines pour rejoindre les veines plus importantes (veine rénale gauche et veine cave inférieure).

Causes et facteurs de risque

Le côté gauche est plus souvent atteint que le droit (du côté gauche, les veines spermatiques rejoignent la veine rénale gauche alors que du côté droit elles rejoignent la veine cave inférieure).

Les deux côtés peuvent être atteints de façon symétrique ou asymétrique.

La varicocèle peut ne donner aucun symptôme ou se manifester par une pesanteur dans la bourse, en particulier en fin de journée et par temps chaud.

A un stade évolué, le volume de la bourse peut être augmenté.

La consultation

Bilatéral et comparatif, il recherche les dilatations variqueuses au dessus des testicules. La palpation des testicules est normale. L'examen élimine une autre cause de pesanteur (hernie inguinale, kyste du cordon spermatique, épanchement de liquide dans la bourse, tumeur du testicule).

Examens et analyses complémentaires

Ils sont sans intérêt lorsque l'examen clinique est formel. En cas de doute, une échographie est réalisée. Elle met en évidence les dilatations veineuses, élimine une autre pathologie locale et peut, si une étude par doppler est associée, montrer la stagnation du sang dans les veines dilatées.

Evolution de la maladie

L'évolution est variable. Une varicocèle peut très bien ne jamais gêner le patient.
A l'inverse, elle peut occasionner une gêne qui augmente avec les années pour devenir quasi-permanente.
Parfois, la varicocèle n'est gênante que par périodes.

Ne pas confondre avec...

Outre les autres pathologies du cordon et du testicule (voir plus haut), il faut penser chez un adulte de plus de 30 ans à la possibilité d'une tumeur du rein. En effet, les volumineuses masses du rein peuvent entraîner la compression de la veine rénale, voire de la veine cave inférieure, et diminuer le retour veineux des veines spermatiques. Une varicocèle peut donc, exceptionnellement, amener à la découverte d'un cancer du rein.

Il faut également questionner le patient sur sa fertilité (possibilité d'avoir des enfants). En effet, la présence d'une varicocèle bilatérale est parfois associée à une stérilité, dont le mécanisme est aujourd'hui encore controversé.


Traitement

Il dépend de la gêne ressentie.

Les patients non gênés n'ont pas à être traités, sauf en cas de stérilité associée car la cure des varicocèles permet dans certains cas le retour à la fertilité.

Le traitement est chirurgical. Il peut être réalisé soit par une incision classique (inguinale ou abdominale), soit par colioscopie (une caméra est introduite par une incision réduite dans l'abdomen). Il consiste à ligaturer les veines spermatiques dans leur portion haute, de manière à entraîner une involution des veines du cordon.

Le traitement chirurgical a de bons résultats pour un taux de complications faible.


Courtoisie: Article doctissimo
avatar
MarieAnne
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 29/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://vieaufemininqc.grafbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infertilité chez L'homme ...

Message par Amandine&chris le Dim 20 Mar - 15:20

Bonsoir à tous,
J'aimerais parler avec d'autres couples victime comme nous d'infertilité masculine
avatar
Amandine&chris

Messages : 5
Date d'inscription : 20/03/2016
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Éjaculation rétrograde

Message par MarieAnne le Ven 9 Sep - 15:03

Éjaculation rétrograde
L'éjaculation rétrograde est caractérisée par le flux de l'éjaculat vers l'arrière à l'intérieur de la vessie plutôt que vers l'extrémité du pénis. Il existe un sphincter (un muscle en forme d'anneau) qui contrôle l'écoulement du liquide entre l'urètre (dans lequel l'urine et le sperme s'écoulent) et la vessie. Normalement, le sphincter de la vessie se contracte et les spermatozoïdes se dirigent dans l'urètre vers la région où la pression est la moindre. Dans l'éjaculation rétrograde, ce sphincter ne fonctionne pas de façon appropriée. Ce phénomène peut être causé par un défaut du système nerveux autonome ou par le mauvais fonctionnement de la prostate. L'éjaculation rétrograde est une complication fréquente de la prostatectomie transurétrale, qui est une intervention chirurgicale utilisée pour traiter le cancer de la prostate ou l'augmentation du volume de la prostate. Au cours de cette intervention, on enlève du tissu prostatique tranche par tranche, par l'intermédiaire d'un résectoscope qui est passé le long de l'urètre.

L'éjaculation rétrograde peut être une réaction indésirable de certains médicaments utilisés pour détendre les muscles des voies urinaires dans différentes situations. Ces médicaments peuvent amener le sphincter de la vessie à se détendre également et ne plus se contracter pleinement. Parmi les autres types de médicaments susceptibles d'être associés à cet effet secondaire, on retrouve les antidépresseurs et les antipsychotiques.

L'éjaculation rétrograde peut également être une complication du diabète, en particulier pour les personnes dont le contrôle des taux de sucre sanguin a été mauvais pendant une longue période de temps. Elle est due aux lésions aux nerfs qui contrôlent le sphincter de la vessie.

L'éjaculation rétrograde peut provoquer l'infertilité d'un couple car la plupart des spermatozoïdes n'atteignent pas le vagin ni les autres parties du système reproducteur de la femme.

____________________________________________________________________
TRAITEMENTS:
____________________________________________________________________

Quels traitements pour une éjaculation rétrograde ?


Le premier traitement est celui de la maladie en cause ou, quand c’est possible, le changement de médicament impliqué. Les traitements ne sont pas toujours efficaces, en particulier quand l’éjaculation rétrograde est liée à une lésion du verrou de la vessie.

(Un médicament, la midodrine ou Gutron® est utilisé avec environ 50 % de succès, en particulier chez les hommes désirant un enfant.)














avatar
MarieAnne
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 29/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://vieaufemininqc.grafbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Cryptorchidie

Message par MarieAnne le Ven 9 Sep - 15:08

Cryptorchidie (testicule non descendu)

La cryptorchidie se produit lorsqu'un testicule n'a pas effectué au complet son passage normal le menant de l'intérieur de l'abdomen à sa position normale dans le scrotum. Cette affection touche environ 3 % des nouveau-nés et moins de 1 % d'entre eux nécessitent un traitement. Les testicules qui ne descendent pas dans le scrotum ne fonctionneront probablement pas normalement. Comme ils ne génèrent pas de spermatozoïdes, ils peuvent provoquer des problèmes d'infertilité.

_______________________________________________________________
TRAITEMENTS:
_______________________________________________________________

Il consiste à descendre chirurgicalement le testicule et à le fixer (orchidopexie), lorsque cela est possible. La controverse persiste quant au meilleur moment pour le faire. Il semble que les lésions testiculaires n’apparaîtraient qu’à partir de l’âge de un ou deux ans ; aussi, certains préconisent-ils d’attendre cet âge pour intervenir, ce qui réduirait d’autant les risques de léser les délicates structures anatomiques environnantes lors de la chirurgie. Toutefois, les lésions testiculaires ne sont pas seulement le fait de l’hyperthermie subie par les testicules cryptorchides mais aussi, intrinsèquement, la conséquence des anomalies responsables de la cryptorchidie (voir question n° 5). Une grande étude suédoise réalisée en 2007 montrait que l’âge de l’intervention sur le risque de cancer du testicule n’intervenait vraiment qu’à partir de 13 ans. Il était en effet multiplié par deux pour les orchidopexies réalisées avant 13 ans, quel que soit l’âge de l’intervention, et multiplié par cinq lorsque l’orchidopexie avait été faite après 13 ans. Mais le débat reste ouvert car une étude danoise similaire ne retrouvait aucune influence de l’âge de l’intervention sur le risque de cancer du testicule qui demeurait au moins triplé (par rapport à la population générale sans cryptorchidie) dans tous les cas. Enfin, notons que les anomalies associées des voies spermatiques profondes peuvent aussi avoir des conséquences sur la fertilité que ne corrigera pas – voire aggravera ! – l’intervention chirurgicale elle-même.

Quoi qu’il en soit, l’orchidopexie vise à libérer le testicule des éléments qui empêche sa migration et à le fixer dans une poche créée dans le dartos scrotal. On corrige également l’orifice herniaire, souvent béant. Lorsque le testicule est dans l’abdomen, la correction chirurgicale est plus complexe encore. Soit qu’il ne persiste qu’un résidu de testicule (que l’on ôtera), soit que le testicule est trop haut situé (une intervention en deux temps est alors préférable). Un suivi (refaire des consultations spécialisées) jusqu’à la puberté et au-delà est souhaitable.

Avant de recourir à la chirurgie, certains préconisent d’essayer des traitements hormonaux (par bêta-HCG ou analogues de la GnRH) pour abaisser le testicule, mais beaucoup d’équipes y ont renoncé en raison de résultats trop inconstants.
avatar
MarieAnne
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 29/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://vieaufemininqc.grafbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infertilité chez L'homme ...

Message par MarieAnne le Mar 27 Sep - 11:34


POUR CELLES PAS INSCRITE, CLIQUEZ SUR LE LIEN SVP !  J'aimerais échanger avec vous toutes !

http://vieaufemininqc.grafbb.com/register?agreed=true&step=2

VOUS POUVEZ AUSSI VOUS ENREGISTRER AVEC VOTRE COMPTE FACEBOOK D'ICI
avatar
MarieAnne
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 29/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://vieaufemininqc.grafbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infertilité chez L'homme ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum