Vie au Féminin Qc.
Bienvenue sur votre forum ! Smile Beaucoup de choses à aller voir et/ou à afficher. Vous pouvez échanger sur tous les sujets de la vie des Québécoises au Féminin. (Vie de couple, Retraite, cuisine, Décos, Lectures, couples, grossesse, infertilité, enfants etc..)

*ATTENTION* : Il faut être MEMBRE pour pouvoir poster des messages et bientôt même, de consulter les sous catégories !!!!

Prenez connaissance svp des Règlements du forum, c'est très important !

Merci d'être là et si vous désirez de l'aide, vous pouvez faire appel aux administratrices de ce forum. Au plaisir d'échanger avec vous ! Smile

Accupuncture: Traitement contre l'infertilité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Accupuncture: Traitement contre l'infertilité ?

Message par MarieAnne le Ven 11 Mar - 19:35


Traiter l’infertilité féminine par l’acupuncture



Par: Aina Zhang, L. Ac. (Québec), MD et maîtrise en gynécologie (Chine)

Été 2008



Depuis quelques années, l’acupuncture est utilisée de plus en plus comme solution de rechange et adjuvant aux techniques de reproduction assistée (TRA). Un nombre croissant d’études cliniques concluent que cette thérapie millénaire peut être un moyen de traiter l’infertilité chez la femme. Les résultats de ces études cliniques sont si convaincants que de plus en plus de cliniques de fertilité pourraient bientôt offrir l’acupuncture comme thérapie complémentaire standard, si elles ne l’ont pas déjà fait. Les réactions des patientes qui en ont fait l’essai sont également très positives.



Bénéfices rapportés dans les études cliniques publiées

Selon plusieurs études cliniques publiées récemment, i l’acupuncture procure de nombreux bénéfices :

• L’acupuncture, pratiquée avant et après le transfert, peut augmenter le taux de succès de la fécondation in vitro (FIV) de 42%. ii

• Elle peut soulager le stress lié à l’infertilité et à son traitement. iii

• Elle peut améliorer la production et la qualité des ovules. iv

• Elle peut normaliser l’axe hypothalamo-hypophyso-ovarien et le cycle menstruel. iii

• Elle peut réduire le risque de fausse couche et de grossesse ectopique. v

• Elle peut fournir un traitement de rechange aux patientes qui ne tolèrent pas, ne sont pas admissibles, ont des contre-indications ou n’ont simplement pas les moyens de s’offrir les traitements de fertilité conventionnels. iii



Bénéfices observés dans ma pratique clinique

J’ai observé de nombreux bénéfices supplémentaires au cours de mes vingt-cinq années d’expérience :

• L’acupuncture est un traitement efficace de l’infertilité inexpliquée.

• Elle a de nombreux effets bénéfiques : elle régularise le cycle menstruel, atténue le syndrome prémenstruel (SPM), soulage le stress physique et émotif associé à l’infertilité et à ses traitements subséquents, et améliore la santé en général.

• Elle n’a aucun effet secondaire à court et à long terme.

• Elle offre un nouvel espoir aux patientes incapables de concevoir grâce aux seules TRA.

• Elle est relativement abordable et est souvent remboursée par les assurances privées, ou même par les assurances publiques (C.-B.)



Pathologie de l’infertilité féminine dans la médecine chinoise traditionnelle

Comme vous pouvez l’imaginer, la pathologie de l’infertilité féminine dans la médecine chinoise traditionnelle (MCT) est très complexe. Les termes utilisés dans la MCT, comme Rein, Foie et Sang, n’ont pas la même signification que dans la médecine occidentale, et les lettres majuscules sont utilisées pour montrer qu’ils n’ont pas le même sens. Ils sont employés couramment faute de meilleures traductions.



Selon une étude parue dans le Journal of Traditional Chinese Medicine,vii la Stagnation du Qi du Foie (énergie vitale) et les Insuffisances du Rein expliquent 51.7% et 22.4%, respectivement, des cas d’infertilité féminine. Cette conclusion ne surprend pas si l’on considère les modes de vie actuels et la composition démographique des patientes atteintes d’infertilité. La Stagnation du Qi du Foie est souvent associée au stress, à un mode de vie sédentaire et à une diète grasse. Par ailleurs, l’Insuffisance du Rein (du Yin, du Yang ou de l’Essence) est souvent le résultat d’un mode de vie très exigeant et du processus naturel du vieillissement.



Ces pourcentages confirment mes propres observations cliniques. En effet, les jeunes patientes qui consultent pour infertilité ont tendance à présenter une Stagnation du Qi du Foie, alors que les patientes plus âgées (40 ans et plus) ont plutôt tendance à être atteintes d’Insuffisance du Rein. Cependant, il est important de comprendre que cette observation n’est qu’un morceau du casse-tête. Presque toutes les patientes aux prises avec des problèmes de fertilité présentent plus d’un modèle de symptômes.



Selon la théorie de la MCT, le foie joue un rôle vital dans le système reproducteur. Le Qi du Foie déplace le Sang, et la stagnation du Qi du Foie multiplie les risques de Stase du Sang. À la longue, la Stase du Sang peut causer l’endométriose, des fibromes utérins et des kystes ovariens, la dysménorrhée, de même que des règles irrégulières et peu abondantes, qui sont tous des facteurs connus d’infertilité féminine.



Le rein est l’organe le plus important pour le système reproducteur, et toute forme d’Insuffisance du Rein, que ce soit du Yin, du Yang ou de l’Essence, entraîne souvent l’aménorrhée, l’anovulation, un petit utérus, un endométrium mince, des ovules de piètre qualité et une insuffisance ovarienne prématurée.



Traitement de l’infertilité par la médecine chinoise traditionnelle

Comme dans la médicine occidentale, la première étape d’un traitement efficace dans la MCT est un diagnostic juste. Une fois que les syndromes (la nature de la maladie) sont diagnostiqués, le praticien de MCT s’est déjà fait une opinion des facteurs pathogènes, de la pathogénèse, du siège de la maladie et du pronostic.



Dans ma pratique, j’accorde plus d’attention aux syndromes qu’à la maladie elle-même. Cela signifie que si je détecte la même maladie chez plusieurs patients et que je détermine qu’elles ont des syndromes différents, je traiterai chaque cas différemment. Prenons deux patientes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), mais causé par une Insuffisance de la Rate et du Rein chez l’une, et par la Stagnation du Qi du Foie chez l’autre. Pour traiter chacune de ces patientes, j’utiliserai deux points d’acupuncture et des herbes tout à fait distincts.



Lorsque des patientes sont atteints de maladies différentes mais présentent les mêmes syndromes, le traitement sera semblable. Ainsi, si j’ai trois patientes qui consultent pour infertilité, la première atteinte de SOPK, la seconde d’endométriose et la troisième d’insuffisance ovarienne prématurée (IOP), et que je découvre que ces trois maladies sont toutes attribuables à une Insuffisance du Rein, alors j’utiliserai des points d’acupuncture et des herbes très semblables pour traiter ces trois patientes.



Selon les syndromes diagnostiqués, la constitution personnelle de chaque patiente et le diagnostic de la clinique de fertilité, j’établira un objectif de traitement. Pour atteindre cet objectif, j’emploie souvent une combinaison d’acupuncture et d’herbes chinoises traditionnelles. Parfois aussi, je fais appel à des suppléments nutritionnels et à un contrôle de la diète.



Protocoles de traitement par acupuncture pour compléter les TRA

Les protocoles touchant l’utilisation de l’acupuncture et des herbes chinoises comme adjuvant à un traitement de fertilité sont expliqués clairement dans un ouvrage de Lifang Liang, Acupuncture & IVF.vi Les traitements complémentaires à la FIV se répartissent en trois étapes : avant, pendant et après la FIV.



Dans la phase pré-FIV, un traitement d’acupuncture hebdomadaire est recommandé pendant au moins trois mois pour atténuer les effets secondaires des traitements médicaux, augmenter la réponse à la stimulation hormonale ainsi qu’améliorer la santé des organes reproducteurs et la santé en général.



Pendant la deuxième étape, pour la durée du traitement FIV, un traitement hebdomadaire d’acupuncture est recommandé en sus de l’acupuncture pré et post-transfert. Cela augmente l’apport sanguin à l’utérus et aux ovaires, réduit la réaction de stress induite par la FIV et calme l’utérus, ce qui favorise l’implantation.



Dans la phase post-FIV, l’acupuncture est recommandée chaque semaine pendant une période allant jusqu’à trois mois, pour les patientes enceintes, afin de réduire les risques de fausse couche et de grossesse ectopique. Il est essentiel que les patientes avec antécédents de fausse couche et de grossesse ectopique reçoivent des traitements lors de cette étape.



Dans ma pratique clinique, le protocole ci-dessus peut facilement être modifié pour s’adapter à toute procédure impliquant les TRA.



Taux de réussite des traitements d’acupuncture

On me demande très souvent quel est le taux de réussite de l’acupuncture dans le traitement de l’infertilité féminine. Malheureusement, je ne peux répondre avec exactitude à cette question. À l’heure actuelle, il n’existe pas d’études cliniques d’envergure, randomisées et contrôlées qui prouvent l’efficacité de l’acupuncture dans le traitement de l’infertilité féminine. L’absence de telles études est probablement due à un manque de financement.



Actuellement, la majorité des patientes qui consultent pour infertilité se tournent vers l’acupuncture après avoir épuisé toutes les autres possibilités, et ce sont souvent les cas les plus difficiles à traiter. Jusqu’à ce que des études randomisées et contrôlées permettent de comparer avec rigueur l’acupuncture et les diverses TRA sur le plan de l’efficacité, on ne pourra faire de comparaisons significatives.



Le succès des traitements dépend aussi en grande partie des connaissances et de l’expérience de chaque acupuncteur. Au Québec, le minimum exigé est un cours de trois ans au CÉGEP, offert seulement au Collège de Rosemont, mais les herbes chinoises traditionnelles ne figurent pas au programme. Pour augmenter le niveau de compétence des acupuncteurs dans ce domaine, L’Ordre des acupuncteurs du Québec m’a invitée à donner un séminaire éducatif intitulé « Traiter l’infertilité féminine par l’acupuncture » en avril 2008.



Les patientes potentielles et les spécialistes en infertilité étant mieux informés, un nombre croissant de personnes se tournent aujourd’hui vers l’acupuncture au début des traitements de fertilité plutôt qu’en dernier recours.



Je suis heureuse de rapporter que dix-huit grossesses sont survenues chez les patientes de ma clinique entre mai et juin 2006. Onze de ces patientes ont fait appel exclusivement à l’acupuncture et aux herbes chinoises, et la durée des traitements a varié de quelques semaines à plus d’un an. Les sept autres patientes ont reçu des traitements de TRA, la FIV surtout, plus de l’acupuncture et des herbes. Bien que ces chiffres ne soient pas statistiquement significatifs, ils montrent que l’acupuncture peut avoir du succès dans le traitement de l’infertilité féminine.



Innocuité, mythes et controverses

L’utilisation sans danger de l’acupuncture et des herbes médicinales en Chine fait l’objet de comptes rendus méticuleux depuis plus de deux millénaires. Les protocoles complexes de traitements d’acupuncture employés aujourd’hui à l’appui des TRA modernes ont été testés lors d’études cliniques qui ont établi leur efficacité et leur innocuité.



Malgré la popularité croissante de l’acupuncture et son dossier sans tache au point de vue innocuité, beaucoup de gens ont encore de la difficulté à comprendre le pouvoir de ces minuscules aiguilles aux mains d’un acupuncteur.

Cette situation s’explique de la façon suivante :

• L’acupuncture se fonde sur un paradigme et une philosophie méconnus.

• Elle ne peut être expliquée actuellement par la science moderne.

• Elle est basée sur l’existence de méridiens, qui ne correspondent directement à aucun système organique reconnu par la médecine occidentale, tel que les systèmes sanguin, lymphatique ou nerveux.

• L’acupuncture n’est pas intuitivement crédible. Comment quelques aiguilles fines placées au hasard sur la peau peuvent-elles produire des changements physiologiques significatifs ?

• L’acupuncture n’est pratiquée que depuis quelques décennies en Amérique du Nord, bien qu’elle soit pratiquée en Chine depuis plus de deux mille ans.

• Elle n’est pas suffisamment appuyée par des études d’envergure randomisées et contrôlées.



La médecine chinoise par les herbes est elle aussi sans danger, et elle est même plus polyvalente et puissante que l’acupuncture. Elle est beaucoup moins connue et, par conséquent, beaucoup moins utilisée, même par de nombreux acupuncteurs en Amérique du Nord.



Plusieurs patients et médecins spécialistes de la fertilité craignent, sans raison, que ces herbes médicinales nuisent aux traitements de fertilité et aux médicaments. En fait, lorsqu’elle est employée de façon experte et conjuguée à l’acupuncture, la médecine par les herbes est un outil puissant dans le traitement de l’infertilité chez la femme. Personnellement, j’utilise les herbes en poudre à ma clinique depuis 1995, et je n’ai jamais eu connaissance de réactions indésirables.



Conclusion

Depuis quelques années, l’acupuncture recueille constamment de nouveaux appuis parmi les patientes et certains spécialistes de la fertilité. De nombreuses cliniques de fertilité ont commencé à recommander l’acupuncture à leurs patientes, et plusieurs cliniques américaines comptent désormais des acupuncteurs au sein de leur personnel.



Trouver un acupuncteur d’expérience et suivre fidèlement ses recommandations – qu’il s’agisse de boire des tisanes amères, de changer votre mode de vie ou de recevoir régulièrement des traitements d’acupuncture – sont les clés d’un traitement de fertilité réussi.



Au sujet de l’auteure

Aina Zhang, L. Ac. (Québec), MD et maîtrise en gynécologie (Chine), est propriétaire et directrice de la Clinique SinoCare Inc. à Montréal. Depuis quelques années, elle se consacre principalement au traitement de l’infertilité. Son professionnalisme et sa compétence lui ont gagné le respect de nombreuses patientes et spécialistes de la fertilité à Montréal. On peut la joindre au 514-483-6669,



ainazhang@sinocare.ca



P.S.: *** À NOTER: IL Y A DE BONS ACCUPUCTEURS DANS VOTRE RÉGION ÉGALEMENT. Il suffit de rechercher sur le web leurs emplacements. Smile
avatar
MarieAnne
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 29/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://vieaufemininqc.grafbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum